Pages

lundi 12 décembre 2016

LAURA KASISCHKE : Esprit d'hiver

Traduction Aurélie Tronchet

« Quelque chose les avait suivi depuis la Russie jusque chez eux »
 Le jour de Noël, Holly reçoit ses beaux-parents, deux amies . Eric, son mari part en catastrophe chercher ses parents à l’aéroport.
Eric et Holly ont adopté une petite fille Tatiana, elle est d'origine russe. Ils sont allés chercher dans un orphelinat en Sibérie. Tatiana est une véritable adolescente.  Peu à peu, les souvenirs remontent et Holly qui se culpabilise de ne pas être une bonne mère.
" Toutes les mères connaissaient l'insatisfaction . Toutes les mères éprouvaient ces regrets. Holly aimait sa fille. Sa fille était l'unique chose en ce monde que Holly était née pour aimer. Sans Tatiana, il n'y avait rien, il n'y avait jamais, jamais rien eu sans Tatiana. "

Ce roman est un conte de Noël assez noir, un huis clos étouffant sous la neige. L'ambiance est inquiétante, Holly une mère qui veut tout contrôler. L'univers est glaçant. Une lecture en demi teinte malgré tout, j'ai trouvé ce roman trop long, un peu trop répétitif aussi.

2 commentaires:

BlueGrey a dit…

J'ai bien aimé ce récit entre drame intimiste et conte fantastique... Mais de Laura Kasischke, mon roman préféré reste "Les revenants"

Karine a dit…

N'empêche que je vais le lire... un jour! L'atmosphère m'intrigue.