Pages

samedi 5 novembre 2016

JO BAKER : Une saison à Longbourn

Traduit par Sophia Hanna

Sur le domaine de Longbourne vit la famille Bennet et leurs cinq filles à marier,  ainsi que leurs domestique : Mr et Mrs Hills  et les jeunes Sarah  et Polly, ainsi que le mystérieux James, le valet que cache t-il ?
Ce roman de Jo Baker fait écho à Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Mais c'est  l'envers du décor : une atmosphère de Downtown Abbey  c'est indéniable.

L'écriture manque de rythme, les personnages des domestiques sont plutôt bien campés et attachants, il est certain mais sans plus. Une lecture agréable mais sans plus pour ma part. J'ai passé un bon moment de lecture. Mais voilà quelques jours sont passés il en reste pas grand chose de ce roman.

Aucun commentaire: