Pages

dimanche 16 octobre 2016

BETTY SMITH : Le lys de Brooklyn

Traduit par Maurice Beerblock

 Coup de cœur

"À partir de ce jour, le monde lui appartint, grâce à la lecture. Plus jamais elle ne serait seule : plus jamais elle ne sentirait le grand besoin d'une amie intime. Les livres devinrent ses amis. Il y en avait pour toutes les humeurs : les poèmes étaient de doux camarades ; l'aventure venait  à point quand on était lasse de silence. "
Francie Nolan grandit dans le quartier de Williamsburg, Brooklyn, entre 1912 et 1920L'existence est bien rude pour la famille Nolan! Sa mère fée du quotidien"Maman avait vingt-neuf ans, des cheveux noirs, de beaux yeux bruns, le geste prompt. Belle et bien faite. Elle travaillait comme concierge et entretenait seule trois maisons de rapport. À qui eût-on jamais pu faire croire que Maman lavait des planchers pour faire vivre quatre personnes, elle , si jolie, si mince, si vive, si courageuse, si pleine de gaieté ?" Son père d'origine irlandaise, pourtant si bon, a bien du mal à faire vivre les siens avec son maigre salaire. "Johnny Nolan était un beau garçon, aimable, très supérieur à n'importe quel homme du voisinage. Malheureusement, il buvait."Et son jeune frère Neeley, que deviendra-t-il plus tard ? Ses tantes Evy et Sissy jouent un rôle important dans la vie de Francie. Pourtant, Francie goûte une sorte de bonheur même si l'argent vient à manquer "L'argent ? Est ce que l'argent leur ferait une vie meilleur ? Plus aisée, sans doute, voilà tout ! ""Quand l'argent manquait, que les vivres étaient presque épuisés, Katie et les enfants jouaient à faire semblant d'être des explorateurs qui découvraient le pôle Nord et se trouvaient bloqués dans une caverne par une tourmente de neige, avec très peu de nourriture." L'importance de l'instruction est très importante pour la maman de Francie : la Bible et Shakespeare en font partie.  Dans ce roman Betty Smith nous décrit, nous fait vivre le quotidien de la famille Nolan. 
Une lecture chaleureuse, douillette, délicieuse, ce roman est un petit bijou de simplicité en ce mois d'octobre. Le lys de Brooklyn est roman d'apprentissage pleine de fraîcheur, touchant et très attachant. C'est un grand classique de la littérature américaine à découvrir  ! 


Aucun commentaire: