Pages

samedi 17 septembre 2016

JULIE OTSUKA : Quand l'empereur était un dieu

Traduction Bruno Boudard

C'est le premier roman de Julie Otsuka. Elle s'est fait connaître en France grâce à son roman " Certaines n'avaient jamais vu la mer. "



"Pendant les quatre jours qui avait suivi son arrestation, ils n'avaient pas eu la moindre idée de l'endroit où il pouvait se trouver"
Au printemps 1942, une femme et ses deux enfants se préparent à quitter leur maison. Ils ne savent ni où ils vont, ni ce qui les attend. Ces hommes et ses femmes sont japonais.  Ils découvrent : un camp  dans le désert. Ils retrouvent leurs habitats  transfigurer après tant d’années perdues loin de chez eux.

À travers ce roman , Julie Otsuka rend hommage à ses propres grands-parents, déportés par le F.B.I. au lendemain de l’attaque de Pearl Harbor. C'est un roman à l'écriture épurée, les personnages sont des fantômes l'on ne connait absolument pas leur identité. Un livre qui nous trotte dans la tête une fois fini ! 

3 commentaires:

c.l. a dit…

J'ai lu son autre roman que j'ai apprécié, mais je n'ai pas fait attention à ce qu'elle avait publié.
.

Syl. a dit…

Ton billet me rappelle mes lectures de Pearl Buck. Mais avec des histoires chinoises...
Le titre est beau. Je note !

GANGOUEUS a dit…

Hello Malice, ce livre attend depuis 5 ans, après un dîner livre, que je le lise. Là, tu le replaces en bonne place dans mes lectures à venir. Merci!